SOS TPE PME Co-pilote pour dirigeant
21 août 2017

Google : un aperçu vidéo dans les résultats de recherche

0 commentaire

 

Google : un aperçu vidéo dans les résultats de recherche

Par Thomas Coëffé, le 21 août 2017

Voir l'article complet sur le blogdumoderateur.com

 

 

 

Google va proposer des aperçus en vidéo pour certains résultats de recherche. Si la page web référencée par le moteur de recherche contient une vidéo, il sera capable de générer une « preview » visible dans les SERP – et lue automatiquement.

Derniers posts
  • SOS TPE PME Co-pilote pour dirigeant
    18 août 2017

    Par Cécile AtCom - L'eplucheur Commercial Comment organiser votre prospection pour la rendre plus efficace Des conseils pour développer son business mille fois oui !!! … à condition de savoir comment les adapter à chaque activité. Comment organiser votre prospection pour la rendre plus efficace sans se retrouver devant une monumentale charge de travail. Considérez cet article comme un outil de travail précieux qui vous propose en 13 étapes un plan d’action commercial aux petits oignons !!! L’étape équivaut à 1 semaine d’action, facile d’emploi ! De quoi débuter cette année sous les meilleurs hospices pour une organisation opérationnelle applicable et qui rapporte à toutes les étapes de votre relation client, de votre prospection. De quoi vous occuper une bonne partie du trimestre ! Les 4 premières semaines aussi intenses que prolifiques sont résumées dans cet article. Les actions sont réparties par semaine. Chacune d’entre elles devra être suivie d’un passage à l’action. Votre 1ère démarche va se concentrer autour de votre prospection, sous le signe de la réactivation de votre base  clients. Je vous propose dans cette 1ère partie, 4 actions, dont 3 similaires réparties sur 1mois. Vous mettez de l’énergie à capter de nouveaux clients alors que vous disposez d’une mine d’or sous les yeux, à savoir votre base d’anciens clients : Le but est donc de réactiver toute votre base depuis…les 5 dernières années, rien que ça ! L’objectif : Construire une relation durable avec vos contacts Créer petit à petit chez eux une habitude Les habituez à recevoir de l’information utile et gratuite  Vous créez avec eux une forme de dépendance. Une dépendance à vos messages, à vos conseils. Ils sont en position d’attendre quelque chose de vous. En mettant en place ce processus, vous inversez les rôles. Ce n’est plus vous qui essayez de vendre un produit ou une prestation, c’est votre client qui veut acheter votre produit ou votre prestation. Qui plus est, il sera fier de son achat et le recommandera beaucoup plus facilement autour de lui. Procéder de cette façon, vous permet aussi de les engager à aller plus loin avec vous. Plus la personne reçoit de l’information gratuite qui représente beaucoup de valeur à ses yeux (c’est ce que l’on appelle la valeur perçue) plus elle se sent redevable envers vous. C’est un des principes d’influences très puissant. Comment ? En créant un lien de confiance avec votre client, en l’engageant à recevoir de l’information de votre part. Le but du jeu est de trouver quantité de prétextes pour relancer vos clients et surtout ne pas vous faire oublier. Vous devez être là au bon moment et répondre présent à un maximum des besoins de vos clients. Les 3 premières semaines de votre plan d'actions commerciales : souvenirs souvenirs ! Branchez-vous sur planète client. Mettez en valeur votre expertise Pendant les 3 premières semaines, reprenez contact avec l’ensemble de vos clients et prospects. Chaque semaine, prenez d’ores et déjà l’habitude de leur envoyer de l’information qui devra les intéresser. Des conseils avec beaucoup de valeur qui vous positionnent comme expert dans votre activité et non comme "simple vendeur" aux yeux de votre client. Chaque semaine, durant le mois, envoyez-lui des conseils, des témoignages, des cas pratiques . Échangez avec lui sur ce qui le met en colère. Ébauchez des pistes de solutions, demandez-lui son avis, ses besoins, ce qui le bloque. Cette phase est essentielle pour créer une vraie relation de confiance avec vos prospects et clients. Terminez toujours chaque message par un passage à l’action, invitez-le à rejoindre votre blog et à recevoir un cadeau de valeur (fiches pratiques, livres blanc, etc.) en échange de ses coordonnées (prénom, mail. Ne soyez pas trop intrusif au démarrage). Proposez-lui un exercice pratique relatif à votre conseil et facile à appliquer. Demandez à vos clients de laisser un commentaire, etc. J  4 semaines, l’onde de choc : Créer l’effet "Waouh" dans les yeux de votre client La 4ème semaine se focalise sur la préparation et l’envoi de votre offre irrésistible de type promotionnelle. Cette technique à pour objectif de créer un buzz auprès de votre fichier clients et bien évidemment de transformer un maximum de vos clients contactés en C.A disponible rapidement. Pour cela, proposez toujours une offre de type flash avec une promo hyper attractive (50% sur l’un des produits phares, le produit le plus demandé). N’oubliez pas de les relancer, 40 % de ventes supplémentaires s’effectuent lors des relances  !!! Pour que votre offre soit irrésistible, vous devez absolument y mettre une pénurie, de la rareté, de l’urgence . Ce sont les 3 leviers de persuasion le plus efficaces en marketing direct. De plus, votre offre doit paraitre d’une valeur 3 à 4 fois supérieures pour votre client que son montant initial . Bravo, vous venez de relancer la machine à faire des ventes ! A très bientôt pour un nouvel article sur la prospection. Et surtout, prenez soin de vous. Cécile AtCom Activateur de prospection Thématique : Fidéliser sa clientèle , Conquérir de nouveaux clients , Communiquer avec sa clientèle
  • SOS TPE PME Co-pilote pour dirigeant
    18 août 2017

    Le rire est le propre de l’homme, je vais vous prouver qu’il est devenu le propre d’internet. Par Fabrice Le Bideau - www.fabricelebideau.fr - www.eplucheur-commercial.fr Pour réussir votre présence sur Internet, vous devez R.I.R.E Bonjour cher lecteur, Je suis Fabrice, l’homme de l’ombre de l’éplucheur commercial et de Clic & GO . Depuis peu, tout comme Cécile, je désire capter la lumière et l’attention pour vous orienter dans toute votre stratégie Internet et vous partager mes compétences en Webmarketing . J’ai acquis de l’expérience dans l’accompagnement de dizaines d’entrepreneurs (au sein d’une structure d’accompagnement à la création d’entreprise) et après avoir créé 3 entreprises. L’une dans l’évènementiel (j’avais 19 ans à l’époque, ma première expérience professionnelle), la seconde dans le conseil en communication , la troisième dans le développement d’applications Web. Et dans cet article, je vais survoler avec vous ma méthode R.I.RE pour développer votre chiffre d’affaires grâce à Internet . Attention cependant, même si elle prête à sourire, cette méthode est issue d’un constat que je fais depuis de nombreuses années sur l’emploi plus que précaire que les entreprises font d’internet. Avant de vous présenter cette méthode que j’enseigne notamment dans mes ateliers en ligne " Le LABO Internet ", j’aimerais revenir sur certaines constatations concernant votre visibilité sur Internet . Surtout sur une rumeur répandue comme un feu de paille selon laquelle internet était devenu, je cite : " Internet le nouvel Eldorado de l’entreprise ", là encore cela prête à rire ! Je réponds à cette affirmation « même si internet est synonyme de Pépètes, attention, c’est sous certaines conditions ! » Oui, c’est un fait, il est plus qu’évident, vous devez être présent sur internet. Pourquoi vous devez être omniprésent sur internet ? 1. Sachez que la quasi-totalité de la population française, que dis-je dis mondiale circule sur internet. En effet, pas moins de 28 millions de français sont utilisateurs de Facebook  ! 2. Vos concurrents sont aussi visibles sur internet …enfin pour les plus réactifs d’entre eux ! 3. Les entreprises qui savent utiliser Internet ne connaissent pas la crise . Savez-vous par exemple que plus de 80% des entreprises en faillite en 2013 n’étaient pas présentent sur Internet (source : latribune.fr ) 4. Internet représente le moyen le plus court pour vous adresser directement à vos clients sans aucun intermédiaire. 5. C’est un moyen ultra performant pour communiquer à faible coût pour un retour sur investissement extrêmement rentable pour l’entreprise. Ce dernier point est celui qui me tient le plus à cœur et je vous l’explique en détail lors de mon atelier «  le LABO Internet ». Néanmoins, voici quelques révélations. Tout entrepreneur voulant se servir d’internet comme un outil de prospection, de communication doit obligatoirement avoir une approche d’Internet à plusieurs niveaux. Plus encore, il doit absolument, avant toute action, définir une vision claire et étudier une stratégie très précise : l’objectif de sa présence le «  pourquoi je veux être présent sur Internet  » avant d’entreprendre le «  comment atteindre mes objectifs  », les raisons de sa présence sur internet. Oui, je le reconnais, il s’agit d’un métier que de composer une stratégie sur Internet, de conceptualiser votre démarche et l’orchestrer avant de mettre en place tous les outils nécessaires à la stratégie de votre entreprise. C’est mon job de Webmarketeur ! C'est pourquoi, cette réflexion à plusieurs niveaux est indispensable à entreprendre aujourd’hui pour penser à l’avenir de votre entreprise. Votre entreprise se fera avec Internet ou ne se fera pas ! Le dilemme est de taille d’où la création du «  LABO Internet » . Mon ambition, vous communiquer dans un langage simple, toutes les stratégies, tous les outils à votre disposition et surtout comment bien les utiliser pour qu’à votre tour vous transformiez votre présence sur Internet en un centre à profit, une nouvelle source de revenu pour votre entreprise ! Ma méthode R.IR.E (j’y viens) est l’une des bases que je propose sur laquelle vous appuyer pour comprendre et maitriser tous les aspects d’Internet. Pour optimiser votre présence et capter naturellement de nouveaux clients ! C’est aussi ça le marketing. Faire les choses sérieusement sans se prendre trop au sérieux. C'est-à-dire tester, rééquilibrer les dosages puis recommencer encore et encore, pour améliorer vos résultats. Là encore, Cécile vous le rappelle bien souvent, il n’y a pas de potion magique. A chacun de trouver la sienne et nous sommes près de vous pour vous accompagner à découvrir la recette qui marche pour vous. Alors, que se cache-t-il derrière la méthode R.I.R.E R comme Raison Quelle est ou quelles sont les raisons de votre présence sur Internet (au travers d’un site ou sur les réseaux sociaux) ? Quels sont vos objectifs ? Sans objectif clairement identifié, pas de résultats à atteindre. Pourquoi votre présence sur Internet ? Qu’attendez-vous de ce média ? Votre première action doit être de définir des objectifs clairs sur le moyen terme . Ensuite… Planifiez les actions dans la durée. Mettre en place la majorité de vos actions en mode automatisation Analyser les retours pour ensuite progresser I comme Intention Quel message souhaitez-vous faire passer. Ce message doit être en totale cohérence avec l’image que vous voulez véhiculer aux yeux de vos clients. La façon de vous exprimer sur Internet doit être différente en fonction du public ciblé . Et c’est la que vous devez avoir identifié votre cœur de cible (qui sont vos clients ? quels sont leurs besoins). Vous comprenez bien que les besoins d’un jeune adulte de 20 ans ne sont pas les même qu’une personne de 50 ans. Les besoins sont différents, les stratégies à mettre en place sont différentes, les mots à employer pour les attirer et les convaincre sont aussi différents. Réseaux sociaux professionnels ou particuliers, forums, blog, site, etc. La aussi selon vos clients, vous devez définir les bons médias, ceux ou ils se trouvent, ou vous pouvez entrer directement en contact avec eux. D’ailleurs, ne croyez pas vous en tirer en publiant simplement des messages ventant les mérites de votre produit, ça ne marche pas ! Il faut au préalable créer un lien de confiance entre vous et votre client. N’essayez pas par exemple, comme je le vois encore trop souvent, d’envoyer un message présentant votre activité à vos nouveaux contacts sur Viadéo ou LinkedIn . C’est trop tôt. Vous ne les connaissez pas et eux non plus ne vous connaissent pas. Ce que je vous recommande c’est de vous intéresser à eux, de vous positionner comme une opportunité pour eux. C’est d’ailleurs un point crucial que nous développons dans nos ateliers. Vous devez vous positionner comme « conseil et expert» , être omniprésent sur votre marché qu’il soit réel ou virtuel. R comme Résultat Savez-vous à l’heure où vous lisez cet article combien vous rapporte votre site ? Quel est le public qui le visite ? Arrivez-vous à tracer votre client  (c'est-à-dire connaitre le parcours qu’il emploie lorsqu’il se rend sur votre site) ? Connaissez-vous la valeur de chaque prospect inscrit à votre newsletter ? Non ? C’est normal, comprendre et interpréter les indicateurs de votre site demande d’être formé. Dommage ! Car analyser le circuit employé par votre client permet de bien l’étudier, de comprendre son "schéma de pensée" . Comme le dit Cécile, son cheminement pour acheter ensuite votre solution. Enfin nous terminons par le E d’Energie Internet peut être chronophage si l’on ne s’organise pas. Nous pouvons facilement passer 1 à 2 heures par jour, sur les réseaux sociaux à butiner sans avoir de résultats, sans capter un seul client. Mettre en place une stratégie Internet efficiente, demande de l’organisation, de la méthodologie et d’utiliser des outils qui vont vous permettre d’automatiser votre présence, d’accompagner vos prospects jusqu’à la vente. Quels outils mettre en place pour automatiser un certains nombre de taches, d’actions sur Internet ? Comment les utiliser ? Pour quels résultats ? Nous le verrons dans un nouvel article. Pour aller plus loin je vous recommande de lire l'article rédigé par mon partenaire Fabrice, stratégiste Web, qui vous explique pourquoi votre site site n'est pas optimisé pour capter de nouveaux clients . Fabrice Le Bideau - Stratégiste WEB www.fabricelebideau.fr Thématique : Optimiser votre présence sur Internet
  • SOS TPE PME Co-pilote pour dirigeant
    18 août 2017

    Les 11 secrets qui font un bon dirigeant 1. Le courage à toute épreuve . Aucun subordonné ne désire être dirigé par un chef qui manque de confiance en soi et de courage. Aucun subordonné intelligent ne sera dominé longtemps par un tel dirigeant. 2. La maîtrise de soi. Celui qui n'est pas capable de se maîtriser ne pourra jamais maîtriser les autres. La maîtrise de soi est un puissant exemple que le plus intelligent des subordonnés voudra retenir. 3. Un sens aigu de la justice . S'il n'a pas un sens aigu de la justice et de l'équité, un dirigeant ne pourra commander longtemps ni conserver le respect de ceux qu'il dirige. 4. La sûreté dans la décision . Celui qui hésite à prendre une décision montre qu'il n'est pas sûr de lui et ne peut donc diriger les autres avec succès. 5. La précision des plans . Le bon dirigeant doit planifier son travail et travailler son plan. Un patron qui agit à l'aveuglette, sans plan précis et facile à exécuter, est semblable à un bateau sans gouvernail. Tôt ou tard, il s'échouera. 6. L'habitude d'en faire plus que les autres . Un bon dirigeant désire toujours en faire plus qu'il n'en demande à ses subordonnés. 7. Une personnalité irréprochable . La fonction de dirigeant exige le respect. Les subordonnés ne respecteront pas celui dont la personnalité n'est pas irréprochable. 8. La sympathie et la compréhension . Le bon dirigeant doit éprouver de la sympathie pour ceux qu'il dirige et essayer de comprendre leurs problèmes. 9. Le respect du détail . Pour réussir, un bon dirigeant ne devra négliger aucun des détails inhérents à sa charge. 10. La volonté d'assumer toute la responsabilité . Un dirigeant est responsable des erreurs et des fautes de ses subordonnés. S'il essaie d'esquiver cette responsabilité, il ne restera pas longtemps en place. Si un subordonné commet une erreur et se montre incompétent, son patron doit se considérer lui-même comme fautif. 11. La coopération . Un patron, pour réussir, doit comprendre et appliquer le principe de l'effort en commun, être capable d'obtenir de ses subordonnés qu'ils fassent de même. La direction appelle le pouvoir, et le pouvoir demande la coopération. Il y a deux façons de diriger: la première, et de loin la plus efficace, s'exerce avec le consentement et la sympathie des dirigés; la seconde est imposée par la force, sans consentement ni sympathie. À maintes reprises, l'histoire a prouvé que la dictature est éphémère. La chute et la disparition des dictateurs et des rois signifient que le peuple n'accepte pas indéfiniment un pouvoir pris par la force. Napoléon, Mussolini, Hitler en sont des exemples. Le seul pouvoir qui peut durer est celui auquel le peuple a pleinement consenti. Celui qui appliquera ces 11 principes réussira. Par Cecile AtCom - L'eplucheur Commercial - Voir son Blog