Reconstituer la trésorerie

Exemples d'autofinancement :

  • Achat d'une nouvelle machine performante sur un salon,

  • Réparation d'une de vos principales machines,

  • Achat, réparations et entretiens petits matériels,

  • Agrandissement, embellissement d'un show-rom et/ou de bureaux,

  • Déménagement dans des locaux plus grands et plus opérationnels,

  • Changement du matériel informatique et/ou bureautique (dans l'urgence)

  • Achat de nouveaux logiciels et/ou Mise à jour,

  • Changement du moteur du camion de livraison...

 

Quelques causes "imprévues" de dégradation de la trésorerie (liste non exhaustive):

  • Des clients ne respectent pas les échéances,

  • Perte d'un client important, baisse soudain du chiffre d'affaires,

  • Départ à la concurrence d'un collaborateur de votre équipe commercial,

  • Attaque d'un challenger sur un de vos domaines d'activité stratégiques,

  • Dégradation de la marge brute pour maintenir un certain volume de C.A,

  • Des indicateurs non pertinents ou mal suivis,

  • Lancement d'un nouveau produit ou D.A.S* démarrage commercialité difficile,

  • Autofinancement d'une machine et en plus apprentissage laborieux,

Votre trésorerie s'est dégradée, pris dans le tourbillon du business, d'une croissance rapide de votre chiffre d'affaires, vous avez autofinancé depuis plusieurs mois des investissements...rassurez-vous vous n'êtes pas seul dans ce cas, 80% des TPE-PME autofinancent une grande partie de leur investissement ce qui dans certain cas détériore petit à petit gravement la trésorerie, surtout lorsqu'il intervient un imprévu...et en plus sans indicateur fiables.

Le programme

"SOS TRÉSORERIE"

 

en 6 X ETAPES

Dans ces cas, la solution de financement pour reconstituer la trésorerie est:

Le prêt participatif

Et c'est quoi le prêt participatif ?

Le prêt participatif est une solution de financement destiné aux entreprises TPE-PME réalisant un chiffre d'affaires hors-taxe compris entre 150 000€ et 15 000 000€, et avec des capitaux propres supérieurs à 15K€ en haut de bilan.

Le prêt participatif se comptabilise dans le haut de bilan, c’est-à-dire entre le prêt bancaire à long terme et la mobilisation en capital. On peut considérer que le prêt participatif renforce les fonds propre de l'entreprise.

Le prêt participatif est une opération de crédit, effectué par une société commerciale (qui n'est pas un établissement bancaire ni une société de crédit) à une autre société commerciale (votre entreprise). C’est une créance de dernier rang.

Vous pouvez télécharger la fiche d'information de la banque de France ICI

 

Pour bénéficier d'un prêt participatif, vous devez :

  • Etre une entreprise de droit français, basée en France,

  • Etre inscrit au RCS ou au Registre des métiers,

  • Avoir 2 bilans clos,

  • Avoir un chiffre d'affaires minimum de 150 000€ et maximum 15 000 000M€,

  • Justifier de dépenses que vous avez autofinancé au cours des 24 derniers mois, et qui ont dégradé votre trésorerie.

La mise en place du prêt participatif :

  • Vous nous contactez , lors d'un entretien téléphonique sans engagement et gratuit, nous faisons connaissance du dossier.

  • Après avoir analysé votre dernière liasse fiscale, nous sollicitions le préteur participatif pour une intervention.

  • La réponse est communiquée sous 48H après réception de tous les éléments nécessaires:

  • (dernière liasse fiscale, copie des statuts, extrait Kbis, copie carte d’identité), soit une très bonne réactivité.

  • Si votre dossier est finançable, et c’est le cas de près d’1 dossier sur 2,

  • Nous recevons les offres de prêt 48H après l’accord du financement.

  • Enfin, le préteur participatif crédite votre compte 15 jours maximum après le retour du dossier de prêt.