Entreprise en difficulté - Procédures collectives

Procédures collectives public

Vous n'avez pas voulu reconnaître les signes d'alerte, vous avez trop attendu pour réagir, ou bien vous n'aviez pas les bons indicateurs, la situation du bas de bilan ne permet plus la poursuite normale de l'entreprise, la cessation des paiements est caractérisée, dans les 45 jours la démarche auprès du TC sera obligatoire.

Concrètement, la procédure de sauvegarde peut être déclenchée par le dirigeant dès les premières difficultés sérieuses. A la différence de la conciliation, un madataire judiciaire sera désigné.

C'est une véritable procédure judiciaire qui fait l'objet d'une publicité: le jugement d'ouverture est mentionné au registre du commerce ou au répertoire des métiers et publié au Bulletin officiel

Après le dépôt de bilan, il vous reste encore un petit espoir de sauver votre entreprise: le redressement judiciaire. Le taux de réussite est faible, mais pas nul.

Là encore, le chef d'entreprise est épaulé par un mandataire judiciaire «dont le rôle est de vérifier le passif et d'agir dans l'intérêt collectif des créanciers»,

Entretien et analyse de votre situation sous 24h

Prenez RDV c'est gratuit et sans engagement